MENU
×
×

Aurexia
Newsletters

Choose your newsletter

×

TRANSITION DE TAUX IBOR – challenges et impacts

DOWNLOAD OUR OFFER

TRANSITION DE TAUX IBOR – challenges et impacts

DOWNLOAD OUR OFFER

TRANSITION DE TAUX IBOR – challenges et impacts : les marchés des taux de refinancement interbancaires internationaux connaissent depuis maintenant deux ans une évolution sans précédent. Suite au scandale du LIBOR, les banques centrales et superviseurs de benchmarks dans les principales devises mondiales ont amorcé dès 2017 une transition de leurs taux de référence overnight. Les nouveaux benchmarks retenus devraient alors offrir plus de garanties en termes de robustesse étant par nature moins susceptibles d’être manipulés.

L’€STR (€uro Short-Term Rate)  a été choisi comme taux interbancaire de référence en Europe en remplacement de l’EONIA. Le groupe de travail de la Banque centrale européenne (BCE) sur les taux sans risque de l’euro a publié en juillet dernier ses recommandations finales concernant le plan d’action juridique de l’EONIA vers l’€STR , afin d’accompagner les acteurs du marché à la mise en place progressive de ce taux. Pour rappel, l’€STR sera publié par la BCE à partir du 2 octobre 2019. De même, le nouveau benchmark de taux à terme – l’EURIBOR Hybrid – toujours en phase de test ne devrait être en conformité avec la BMR (Benchmark Regulation) que courant 2019.

TRANSITION DE TAUX IBOR – CHALLENGES, IMPACTS ET EXIGENCES CALENDAIRE EN EUROPE

L’adoption de nouveaux benchmarks s’est faite progressivement depuis 2017, la plupart des taux overnight sur les principales devises mondiales étant à ce jour publiés régulièrement. L’Union Européenne fait figure d’exception, la transition vers les nouveaux benchmarks n’étant pas encore effective. Cette transition couplée à l’entrée en vigueur de la BMR constitue un double challenge pour les banques européennes. En effet, les taux overnights actuels et les taux à terme (EONIA et EURIBOR) ne seront plus conformes sous leur forme actuelle au règlement BMR à partir du 1er janvier 2020, mettant ainsi une pression accrue sur les acteurs européens (régulateurs et banques) concernant le scénario de transition à fin 2019.

Par ailleurs, face à l’incertitude croissante quant au statut des nouveaux benchmarks adopté le 1er janvier 2020, plusieurs associations (et en particulier l’ISDA, la GFMA, la FIA et l’EMTA) ont demandé au régulateur européen un prolongement de 2 ans de la période transitoire pour l’entrée en vigueur du BMR sur les benchmarks critiques. Cette période de transition devrait être conforme à la période de transition des nouveaux benchmarks dans d’autres juridictions.

Ce prolongement de la période transitoire permettrait aux banques d’être prêtes au 1er janvier 2020, de continuer à utiliser l’EONIA et l’EURIBOR sous leur forme actuelle et d’entamer une transition progressive de leur activité vers de nouveaux benchmarks. Ces associations soulignent également le fait qu’avec le prolongement de la validité des indices actuels, un grand nombre de contrats arriveront à échéance avant l’abandon de ces taux. En outre, ce prolongement limitera les tensions sur la liquidité du marché des taux d’intérêt à fin 2019 et laissera plus de temps aux banques et aux régulateurs pour préparer la transition.

Le 25 février 2019, la Commission Européenne avait annoncé une extension de la durée de transition vers ces nouveaux benchmarks de 2 ans suivant ainsi les recommandations des principales associations de la place. L’EONIA et l’EURIBOR continueront donc d’être publiés au 1er janvier 2020, laissant ainsi aux banques européennes suffisamment de temps pour effectuer une transition complète de leurs activités vers les nouveaux benchmarks.

 Grâce à une extension de deux ans de la validité de l’EONIA et de l’EURIBOR par rapport à la BMR, les contrats reposant sur ces benchmarks pourront arriver à expiration ce qui (1) allège les coûts et la charge de travail de mise en conformité et (2) limite le risque d’illiquidité sur ces indices dans la mesure où de nombreux produits de taux arriveront à maturité avant la date butoir. Durant ces deux ans, le marché des produits de taux devrait arriver à maturité, limitant ainsi les risques de liquidité qui auraient résulté d’une transition précipitée fin décembre 2019.

A propos d’Aurexia

AUREXIA est un cabinet de conseil en management basée à Paris, Londres, Luxembourg et en Asie. Nous opérons exclusivement dans les services financiers et couvrons l’ensemble du secteur grâce à nos pratices dédiées : Banque de détail, Assurance, Banque Privée, Capital Markets, Transaction Banking, Securities Services, Asset Management, Finance, Risques, Conformité.

Your browser seams obsolete.

To enjoy a good experience on our website, please download the latest version of your browser.