Risks Management

ENJEUX

La période 2007-2009 a rappelé le rôle central que joue le Risk Management pour les institutions financières tout comme pour les régulateurs.

Un corpus de réglementation macro-prudentiel s’est ajouté aux règles micro-prudentielles, qui se sont raffinées et se trouvent maintenant au cœur du dialogue permanent entre les acteurs et les régulateurs.

L’appétit pour le risque, le capital des institutions et sa structure ont été profondément modifiés tandis que la maîtrise des coûts est restée la contrainte majeure à laquelle était soumis l’ensemble des acteurs.

Dans ce contexte, les banques, les assurances et les institutions financières doivent répondre aux enjeuxqui se présentent dans chacun des domaines de la gestion des risques :

  • Les risques de crédit et de marchés améliorent en permanence leurs procédures et leurs modèles pour capturer les événements extrêmes, aux travers de techniques statistiques novatrices et de stress
  • Dans le risque de contrepartie, nous assistons à la convergence des produits listés et de gré-à-gré avec pour corolaire la montée des chambres de compensation qui assurent un rôle grandissant dans le système financier
  • Le risque opérationnel, autrefois parent pauvre de la gestion des risques, atteint maintenant un niveau de sophistication élevé et intègre la quantification des litiges, ou des contentieux
  • La liquidité a émergé comme un pilier autonome et fait l’objet d’une attention grandissante
  • Les réglementations américaines et européennes (Dodd-Frank Act ou EMIR) après avoir pesé sur la capitalisation des institutions, impactent aujourd’hui les ratings externes des banques au fil de leurs transpositions locales
  • La maîtrise interne des plans de recovery et resolution ordonnées, adjoint aux procédures d’Internal Capital Adequacy Procedures (ICAAP) nourrissent désormais le quotidien du dialogue permanent entre acteurs et régulateurs
  • Enfin, les dernières recommandations du Comité de Bâle ont placé la gouvernance du Risque, les infrastructures, et la qualité des données au premier plan. Les 3 lignes de défense verront leur robustesse testée par l’ensemble des régulateurs

Pour relever ces défis, Aurexia accompagnes ses clients sur chacun de ces thèmes dans ses déclinaisons opérationnelles :

  • Accompagnements et Services réglementaires: Suivi et déclinaison opérationnelle des mises en conformité à BCBS239, EMIR, Dodd-Frank Act, FBO (Intermediary Holding Company), FED 5G, Fundamental Review of the Trading Book, Asset Quality Review, Tests de résistance
  • Architecture et système d’information Risque: définition d’architecture cible pour la division risques, programme de recensement de systèmes tactiques pour les faire évoluer vers les systèmes stratégiques, paramétrage et implémentation de système d’information de gestion des risques. Étude d’opportunité, de faisabilité, conception : expression des besoins, études et spécifications fonctionnelles; mise en production et conduite du changement
  • Gestion des opérations de risques: Définition, normalisation et amélioration des systèmes de reporting ; Choix et mise en œuvre de plate-forme de gestion des data analytics et de reporting, aide à la mise en place et au développement de solutions tactiques de workflow ou de reporting de risques
  • Méthodes quantitatives: création et mise en place d’équipes d’oversight et validation, revue indépendantes et périodiques de modèles et de procédures de quantification de risques. Revue critique de paramètres de risques, de prix, des stress scenarii ou de gestion des limites et de points de contrôles
  • Gestion qualitative : suivi des programmes de transformation des organisations pour accompagner le risque de contrepartie, ou la mise en place des structures en trois lignes de défense. Revue et analyse critique des indicateurs et tableaux de bord de pilotage. Cartographie des processus, identification et gestion des risques. Revue et optimisation de la structure organisationnelle et des procédures de la division risques
  • Trésorerie et ALM: mise en œuvre et maintenance évolutive des calculs de ratios courts et longs de liquidité (LCR, NSFR). Implémentation de procédures de contrôle de qualité des paramètres de risques. Mise en place de procédure d’allocation analytique du coût de la liquidité. Mise en œuvre du calcul du ratio d’effet de levier

CASE STUDIES

ENJEU :

La Direction des Opérations Financières d’une banque a mandaté Aurexia afin de mettre à jour sa cartographie des risques en lien avec les exigences d’une nouvelle activité de prêts aux collectivités locales et la mise en place du progiciel Calypso front-to-back to-compta.

OBJECTIFS :

  • La Direction des Opérations Financières souhaite produire une cartographie des risques incluant la nouvelle activité de prêts aux collectivités locales et tenant compte des risques induits par la mise en production de Calypso :
  • Référentiel risques (cartographie des risques type bâloise)

RÉALISATIONS :

  • Définition du référentiel des risques opérationnels DOF
  • Identification des risques opérationnels avec rattachement aux processus
  • Qualification des risques et alimentation de la cartographie (méthode BÂLE III)
  • Cotation des risques et évaluation des impacts financiers
  • Organisation de workshops avec les responsables métiers
  • Proposition d’un Dispositif de Maîtrise des Risques (DMR)

ENJEU :

La Direction des Risques de Marché et de Contrepartie d’une grande banque a mandaté Aurexia afin de l’assister dans la mise en œuvre du suivi des risques de marché et de contrepartie générés par les fonds des filiales de Gestion d’Actifs.

OBJECTIFS :

  • Définir le workflow d’intégration des positions détenues à l’actif des fonds dans le SI de cette banque
  • Définir les règles d’alimentation et de gestion des référentiels tiers et titres
  • Cadrer les besoins métier en matière d’acquisition de données de marché pour la valorisation des positions et piloter l’appel d’offre auprès des principaux fournisseurs de flux
  • Exploiter les données afin de produire les reporting de risques à l’attention des différentes instances de la banque

RÉALISATIONS :

  • Note d’organisation (rôles et responsabilités , périmètre, planning)
  • Coordination des acteurs filiales, métier et SI
  • Mapping de données entre les systèmes Decalog et Panorama/Adaptiv
  • Contrôle de la qualité des livrables MOE (Application d’insertion des opérations, muraille de chine, non régression des reporting)
  • Initialisation des référentiels opérations, tiers et titres
  • Mise en place des procédures opérationnelles de suivi des risques (Intégration quotidienne des opérations, production des rapports de risque

ENJEU :

La Direction des Risques de Marché et de Contrepartie d’une grande banque a mandaté Aurexia afin de l’assister dans la mise en œuvre du suivi des risques de marché et de contrepartie générés par les fonds des filiales de Gestion d’Actifs.

OBJECTIFS :

  • Définir le workflow d’intégration des positions détenues à l’actif des fonds dans le SI de cette banque
  • Définir les règles d’alimentation et de gestion des référentiels tiers et titres
  • Cadrer les besoins métier en matière d’acquisition de données de marché pour la valorisation des positions et piloter l’appel d’offre auprès des principaux fournisseurs de flux
  • Exploiter les données afin de produire les reporting de risques à l’attention des différentes instances de la banque

RÉALISATIONS :

  • Note d’organisation (rôles et responsabilités , périmètre, planning)
  • Coordination des acteurs filiales, métier et SI
  • Mapping de données entre les systèmes Decalog et Panorama/Adaptiv
  • Contrôle de la qualité des livrables MOE (Application d’insertion des opérations, muraille de chine, non régression des reporting)
  • Initialisation des référentiels opérations, tiers et titres
  • Mise en place des procédures opérationnelles de suivi des risques (Intégration quotidienne des opérations, production des rapports de risque